Logo

2018 - Journée Mondiale des pauvres - dimanche 19 novembre 2018

133 vues

FOYER DE CHARITÉ SAINTE MARIE

2018 -  Journée Mondiale des pauvres  - dimanche 19 novembre 2018
Le repas

Notre saint père le pape avait exhorté la communauté chrétienne catholique du monde entier à organiser des rencontres de partage avec les pauvres pendant la journée du 19 novembre 2018, déclarée journée internationale des pauvres. Sous l’instigation du père Gilbert Petit Pas ami Montfortain du Foyer de Charité à Port-au-Prince, qui annonça la nouvelle au cours d’une retraite, l’Association du Foyer de Charité Sainte Marie s’est lancée dans la mission en vue de répondre à l’appel et participer à ce grand moment de partage. Il a fallu plusieurs semaines de travail, d’atelier, de discussions, de visites pour planifier et réaliser le programme. Un comité est tout de suite monté. Vite tout le monde embarque dans le train mis en marche par le pape. Des membres de la Communauté Sainte Marie lieu d’implantation du Foyer de Charité, ont été contactés en vue de la mise à profit de leur expérience. Ricardo, membre très actif  de la Communauté a offert ses services, plusieurs autres aussi ont participés activement. Ainsi parmi les pauvres de la Communauté Sainte Marie et des environs, visités au préalable, les plus pauvres ont été sélectionnés.


Une ombre au tableau est le climat annoncé pour la journée du 18 novembre, des manifestations de rue à l’occasion sont annoncées à la Capitale.  La prudence doit être au maximum dit-on. Le comité déjà se demande comment on fera les déplacements pour les préparations la veille de la programmation. Certains devront traverser la ville et on connait l’ampleur des dégâts causés par les manifestations de rue généralement. Nous avons prié et demandé à Manman Marie de prendre la cause et nous accompagner. Elle exauça nos vœux, la journée du 18 s’est déroulé avec très peu de notes négatives, plus de peur que de mal.


L’équipe se met au travail, avec le support des zélés de la Communauté Sainte Marie, aménage le réfectoire de l’école dans un décor éclatant. Des ballons, des affiches, des plantes, des nappes, des couverts. Certains membres de l’Association ont tenue à emprunter leur beaux plats de faïences pour cette circonstance ils refusaient que les pauvres mangent dans des assiettes jetables. Le réfectoire de l’école a été arrangé de manière impeccables, les tables et couverts installés dans une simplicité, une propreté et une beauté si accueillante que le père Joseph Philor, s.m.m (le père du Foyer) en a été émerveillé. Notre jeune sœur Nathalie membre de l’Association, qui travaille dans la restauration, avait proposé ses services pour la préparation des plats. Elle a donc organisé un somptueux buffet pour 150 personnes qui progressivement sont arrivées pour remplir la salle. Quatre rangées de longues tables séparées par des allées de circulation suffisamment grandes pour mettre tout le monde à l’aise. Le comité d’accueil a réussi son pari. Les cartes pour une famille marquaient le nombre de participants autorisés.  A chaque arrivée, le sourire était au rendez-vous. Quelques invités avaient même participé à la messe de la chapelle de  la Communauté Sainte Marie et gouté plus tôt à la vie, la fraternité et l’amour du Seigneur qui animent cette communauté chrétienne. Cette initiative est un appel, une invitation, comme l’a si bien démontré le père Philor dans son homélie, à continuer l’œuvre du Seigneur qui incite à l’amour, au partage.


Au réfectoire, le discours d’ouverture du père Philor n’était pas long. Juste les mots qu’il fallait pour louer l’initiative des membres de l’Association et inviter les convives à la joie du Seigneur.  Père Beaudry – (Père fondateur du Foyer de Charité) - a parlé plus longuement pour expliquer que nous sommes tous pauvres et vivons de l’espoir de recevoir la richesse des grâces du ciel.  Le père Gilbert bénit l’Assemblée et invite le président de l’Association à prendre encore la parole.  C’était le moment des remerciements à tous ceux qui autour de lui ont participé à la réalisation de cette belle fête. Tout le monde rayonnait de joie. Des amis du Foyer, des membres de l’association  et des femmes de la Communauté Sainte Marie sont venus servir et partager un mot du cœur avec nos invités. Une femme centenaire était là et partageait quelques souvenirs lointains. Monsieur Ecole qui fêtait la veille son anniversaire a témoigné pour le public combien il était touché par la chaleur et l’affection qui animait l’espace. C’est la première fois qu’il s’est senti aussi gâté pour son anniversaire, lui qui a grandi à Sainte Marie et même enfoncé le premier clou du poteau central de la chapelle de la Communauté. Père Beaudry a valsé avec une dame choisie dans la foule sous le rythme de la musique choisie par nos DJ, deux jeunes de la Communauté.  D’autres couples ont imité le geste et rendu l’atmosphère encore plus conviviale.


 Un gouter est servi. Aucun ne ratait une occasion pour sourire à un autre et causer un peu avec tous ceux-là qui passaient pour le service ou autre. Toutes les chaises étaient remplies et la nourriture ne manquait pas. On a tous mangé à satiété. Quelques rares personnes qui ne pouvaient pas entrer ont été servies sur la cour. Une famille qui attendait, la maman et ses cinq enfants et neveux sont même partis avec un plateau rempli à partager avec les autres restés à la maison. Il y en a qui ont pu se déplacer avec du gâteau, des primes cadeaux et tous avec le cœur joyeux.


Le pauvre, ce n’est pas seulement celui-là qui est sans le sous. C’est également l’autre qui a besoin de santé, de paix, d’amour, d’humilité, de charité, de pardon. C’est un état d’esprit et peu importe nos conditions sociales, on est tous assujettis à la pauvreté. On a toujours besoin d’une main tendue et il n’y a que Dieu dans son amour qui puisse libérer de la pauvreté, la pauvreté de cœur. Un geste vers l’autre est aussi un pas qui nous aide à sortir de nos misères, nos misères morales, spirituelles. Le pape nous a invité à mettre du cœur dans les activités en faveur des démunis pour cette journée du 19 novembre. Cette journée de lancement sera commémorée toute les années mais devra se renouvelée aussi souvent qu’une occasion se présente si bien que le partage devra ancrer nos mœurs et nos habitudes de vies. C’est plutôt une invitation à changer. C’est le mystère de la vie de celui qui croit. Le peu que tu possèdes se multiplie toujours quand tu le partages. (Petit résumé de l’homélie du père Philor a la messe du jour).  Oui  « les pauvres aussi nous évangélisent » paroles de notre cher saint Pape Jean-Paul II, nous nous sentons meilleurs après une telle journée.


 Nous rendons grâce à Dieu pour tant de merveilles. Nous avons fait tout cela avec joie et amour « pour que les pauvres puissent nous pardonner le bien que nous leur faisons » (Saint Vincent de Paul père des pauvres). Un geste à rééditer tant la satisfaction se reflétait sur le visage des réalisateurs comme des invités.


Dieu soit béni de nous avoir donné une telle opportunité en répondant joyeusement à l’appel du Pape François, lui aussi  pauvre parmi les pauvres!


Macdelle Hérard


Secrétaire de l’Association


Du Foyer de Charité Sainte Marie


 


 

ARTICLES SIMILAIRES


ACTUALITéS


Un extrait de notre travail

Nous vous invitons donc à visiter les multiples galeries de notre portfolio où vous pourrez constater nos differentes activités.



Portfolios

Remonter