Logo

Le Jeu de l'Amour qui aime rendre service et porter secours

814 vues

Jacques Beaudry c.s.v.

Le Jeu de l'Amour qui aime rendre service et porter secours
NOTRE-DAME DU PERPÉTUEL SECOURS

Le Jeu de l’Amour qui aime rendre service et porter secours… !


N'ayez pas peur de dire et de faire ce que vous pensez quand vous répondez à une demande, à un cri, à un geste, à un regard dedétresse.  Faites traverser la rue aux "aveugles" qui vous le demandent.  Et acceptez ensuite qu'ils continuent seuls ou même qu'ils vous fassent des remarques sur votre façon de leur faire traverser la rue...  (et profitez-en pour mieux aider le prochain « aveugle »…)


Aujourd'hui, en Haïti, fête de Notre Dame du Perpétuel Secours qui, en 1882 a sauvé Haïti d'une épidémie de "petite vérole".  


Le perpétuel Secours que Notre Dame veut donner à chacun de nous, c'est Jésus, et Jésus, à son tour, nous pousse vers Marie qui, à son tour, nous pousse vers Jésus…  C’est le jeu que Jésus et Marie ont inventé, comme le font souvent les mamans avec leurs enfants.  Sans cesse, Jésus pousse les gens vers Marie et Marie vers Jésus.  Ils veulent aujourd’hui nous inviter à entrer dans leur jeu…  Jouons avec eux au jeu de l’Amour qui aime rendre service et porter secours… !


Le jeu commence ainsi : Dieu invente une créature immaculée pour qu’elle joue avec lui…C’est Marie, Immaculée depuis sa conception…


Marie entre dans le jeu et dit « Oui » à Dieu pour donner un Corps à Dieu le Fils, qui prendra le nom de Jésus et viendra « planter sa tente » au milieu de nous pour être « Emmanuel », Dieu qui vient jouer avec nous...


Jésus pousse Marie à aller Le présenter à Élisabeth, puis aux bergers et aux mages, ensuite à Siméon et à Anne.


Marie, comme à Cana nous pousse vers Jésus en disant : "Tout ce que Jésus vous dira, faites-le".  


Et Jésus, de la croix, nous pousse vers Marie : "Voici ta Mère".  


Et Marie nous pousse à communier à Jésus dans l'Eucharistie. 


Et Jésus, du dedans de nos coeurs, nous pousse vers Marie pour lui dire un Ave. 


Et Marie nous pousse vers Jésus présent dans le frère ou la soeur qui a besoin d'aide et qui, au nom de Jésus, nous crie : "Je suis affamé, assoiffé, étranger, nu, malade, prisonnier..."


Et ainsi nous devenons aussi, comme Jésus et Marie, de "bons secours" pour les autres.


Ce jeu de l’Amour nous fait comprendre que les limites que nous remarquons en nous et dans les autres, sont des grâces pourpenser que nous avons tous besoin des autres et que les autres ont tous besoin de nous.  Nos limites sont aussi des grâces d’amour pour nous pousser à agir, à nous entraider et à accepter d'être aidés...


Passons notre journée à jouer avec Jésus et Marie au jeu de l’Amour qui aime rendre service et porter secours…  Ce sera une belle façon de fêter Notre Dame du Perpétuel Secours…

Remonter